05/09/2017

Queue de lotte à la Provençale:

 

NOMBRE DE PERSONNE: 4 pers  

 

PRÉPARATION: 00H45

INGRÉDIENTS :

- 1 queue de lotte de 700 g

- 4 oignons

- 10 cl de coulis de tomate

- 2 gousses d'ail

- 5 cl de vin blanc sec

- 30 g de farine

- 6 cuil. à soupe d'huile

- Sel, poivre du moulin

PRÉPARATION:

1 Détaillez la queue de lotte en darnes égales. Salez, poivrez et farinez légèrement. Épluchez les oignons et émincez-les. Pelez et écrasez l'ail.

2 Dans une poêle, faites chauffer 2 cuillerées d'huile à feu moyen. Faites revenir les oignons 5 min en remuant. Disposez-les sur le fond d'un plat à four que vous aurez huilé.

3 Faites cuire les darnes avec 2 cuillerées d'huile, 10 min à feu moyen, en les retournant à mi-cuisson et posez-les sur les oignons. Mélangez l'ail, le coulis de tomate, le vin et versez la préparation sur les darnes. Ajoutez le reste d'huile.

4 Préchauffez le four à 230 °C (th. 7) et laissez cuire 10 min. Servez dans le plat de cuisson.

Que boire avec Queue de lotte à la provençale ?

Les vins et appellations en harmonie avec ce plat:

Collioure, vin rosé (Roussillon, France)

Côtes-du-Roussillon, vin rosé (Roussillon, France)

Les-Baux-de-Provence, vin rosé (Provence, France)

Coteaux-Varois-en-Provence, vin rosé tranquille (Provence, France)

Tavel, vin rosé (Vallée du Rhône, France) 

23/08/2017

Pastèque au citron

 

INGRÉDIENTS:

 Zestes de 3 citrons jaunes. Jus de 3 citrons jaunes. 40 g de sucre à glacer. 10 cl d’eau. 1 kg de pastèque sans l’écorce. 12 feuilles de menthe. poivre du moulin, si désiré. 

 Recette:

 Verser tous les ingrédients, sauf la pastèque dans une petite casserole. Amener rapidement à ébullition et garder à ébullition douce pendant 30-35 min. en remuant de temps à autre. Au bout de ce temps mettre la casserole au congélateur pendant 30 min. pour refroidir rapidement le sirop. 

Couper la chair de la pastèque en cubes de 10-15 mm. Verser dans un saladier. Ajouter les feuilles de menthe, remuer. Garder au réfrigérateur. Lorsque le sirop est bien refroidi, le verser sur les cubes de pastèque. Mélanger.

Conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Servir dans une assiette creuse et, éventuellement, donner un tour de moulin à poivre.

Pour un goût moins prononcé utiliser le zeste et le jus de 2 citrons au lieu de 3.                                                  

                                                                                                                                                                     Source: Michel Pasquier  

17/08/2017

Gratin dauphinois:

 

 

 

Gratin dauphinois, la meilleure recette.

Ingrédients  pour 7 personnes:

2 kg de pomme de terre, 1 gousse d'ail, 35 cl de crème liquide (le gratin est moins bon avec de la crème épaisse), 35 cl de lait.

Préparation:

Eplucher les pommes de terre et les couper en fines lamelles (on peut utiliser un robot). Les laver à l'eau afin de retirer l'amidon et les sécher autant que possible (facultatif).

Préchauffer le four à 180°c. Mettre de l'ail écrasé au fond du plat à gratin. Puis les lamelles de pomme de terre.

Mélanger la crème et le lait et recouvrir les pommes de terre. Saler et poivrer.

Pour finir:

Mettre au four: 60 minutes.

Le gratin dauphinois est un plat originaire de France et plus particulièrement des départements de la Drôme et de l'Isère. C'est un grand plat de la gastronomie française!

Ce plat est généralement consommé de septembre à mars.

Accords régionaux: Vin / Gratin dauphinois

Les vins s'accordent souvent très bien avec les plats issus de la même région! Pour accorder le gratin dauphinois avec un vin de la même région, nous vous conseillons un vin blanc sec plutôt « jeune » du vignoble du Rhône comme

Un bon Luberon blanc,

un Gard blanc,

un Drôme blanc,

un Vaucluse blanc,

ou encore un Duché d'Uzès blanc.

Si vous préférez le vin rouge, il est tout à fait possible d'accorder ce plat avec un vin rouge « jeune » comme:

Un Collines Rhodaniennes rouge,

un Bouche du Rhone rouge,

un Duché d'Uzès rouge,

un Gard rouge

ou un Ardèche rouge.

16/08/2017

Poule au pot "Façon grand mére"

 

 

INGRÉDIENTS: 1 poule de 3 kg ou plus, poids égal ou même un peu plus de légumes: carottes, rutabaga, chou de Savoie, pommes de terre restant fermes à la cuisson, céleri branche, blancs de poireaux. Former un sachet avec une étamine et y enfermer: 1 oignon piqué de 3 clous de girofle, 2 cuillères à soupe de mélange de bouquet garni séché, une douzaine de grains de poivre noir. Attacher le sachet à la poignée du faitout. Gros sel.

PROCÉDÉ: Déposer la poule dans un très grand faitout (15 L ou +) Couvrir d’eau froide, amener à ébullition à découvert, écumer jusqu' à ce que le bouillon reste clair, ajouter alors l’oignon et les épices. Après 1 H 30 de légère ébullition, ajouter les légumes. Poursuivre la cuisson au moins 1 heure après la reprise de l’ébullition

LA SOUPE: Prélever une partie du bouillon que l’on verse dans une casserole. Amener à ébullition et verser du vermicelle fin. Et voilà un bouillon de poule délicieux

LE RIZ: Prélever une partie du bouillon que l’on verse dans une casserole. Amener à ébullition et verser du riz que l’on prendra soin de garder ferme. Pendant la cuisson du riz préparer une sauce blanche avec: 25 g de beurre, 25 g de farine, 1 jaune d’œuf, 2 c à s de crème (optionnel). Délayer petit à petit avec 50 cl de bouillon de cuisson.

                                                                                                                                                                            Source: Michel pasquier

 

"Avec votre poule au pot, nous vous conseillons un vin rouge sec assez puissant évolué, fin et très légèrement boisé, au nez ouvert et à la bouche ronde".

Accord parfait: Chénas les darroux - rouge assez puissant. La robe du Chénas Les Darroux est rubis nuancée de grenat. Son nez présente des arômes de fleurs rouges ainsi que des notes de violettes et de bois qui apparaissent après quelques années. C'est un vin généreux qui allie complexité et finesse et qui présente en bouche une charpente puissante et voluptueuse.

Accord quasi-parfait: Saint-emilion - rouge assez puissant. Doté d'une belle robe noire, le Saint-Emilion dévoile un nez puissant et complexe. Il est délicatement épicé, avec des notes de violette, de pivoine, de fruits rouges et noirs, de moka et de réglisse. En bouche, ces vins suaves présentent des tanins mûrs et une finale fraîche et équilibrée.

Excellent accord: Lalande de pomerol - rouge assez puissant. Les vins rouges de l'appellation Lalande de Pomerol offre à l'oeil une robe pourpre profond. Le nez est puissant, intense, complexe, aux arômes de fruits rouges et de fumé, avec des notes de cigare et de truffe. La bouche est ample, suave et dense, avec une longueur persistante et des tanins mûrs.

Très bon accord: Bugey montagnieu - rouge assez puissant. Le Bugey rouge est un vin élégant et très aromatique, au bouquet marqué par les fruits rouges

Bon accord: Mâcon pierreclos - rouge assez puissant. Ces vins à la robe rouge, qui peut aller de cerise à rubis foncé, ont au nez des arômes de petits fruits rogues et noirs, de sous-bois et d'épices. En bouche, ils sont charnus et corsés, avec une belle structure.

Vous n'êtes pas fan de Rouge ? Pas de soucis ! Poule au pot et vin Rosé peuvent également s'accorder à merveille.

Accord parfait: Cheverny - rosé sec léger. Le rosé de l'appellation Cheverny est à boire relativement jeune pour profiter de ses arômes de fleurs (rose et lilas) et de fruits secs.

Accord quasi-parfait: Saint nicolas de bourgueil - rosé sec léger. Les vins rosés représentent seulement 1% de l'appellation. Ils sont établis sur des sols graveleux et sableux, ce qui donne des vins très légers. La robe est rose clair, le nez est très fleuri et la bouche est à la fois vive et ronde

Excellent accord: Arbois - rosé sec léger. Les rosés de l'Arbois sont des vins rares au caractère souvent sauvage. Secs et légers, ils révèlent des arômes de fruits rouges et noirs.

Très bon accord: Bourgogne clairet epineul - rosé sec léger. La couleur de ces rosés tire sur la tonalité groseille. Ces vins, tendres et fruités, sont supportés par une bonne puissance et une vivacité qui leur évite toute mollesse. L'arôme évoque la vendange fraîchement écrasée et la pêche.

Bon accord: Saint-pourçain - rosé sec léger. Les vins rosés de Saint-Pourçain ont un nez agréable, aux arômes de fruits rouges et d'agrumes. En bouche, ce sont des vins tendres et courts, avec une touche de rondeur.

                                                                                                                                                                         Source: la Fleur de Vigne

15/08/2017

Bouillabaisse comme à Marseille:

 

 

 

Ingrédients:

Pour les poissons écaillés mais non vidés: 600 g de lotte, 600 g de rascasse, 600 g de congre, 600 g de saint-pierre, 600 g de vive, 600 g de grondin rouge, 600 g de cigale de mer

Pour les légumes: 10 tomates mûres, 8 oignons moyens, 2 poireaux, 2 bulbes de fenouil, 2 aulx, 10 brins de persil simple, 1 cuillère à café de safran en filaments, 8 brins de thym, 0.5 feuille de laurier, 25 cl d'huile d'olive, 0.75 cuillère à soupe de gros sel, 15 grains de poivre noir, 0.25 orange séchée

Pour la rouille : 8 gousses d'ail,  2 petits piments rouges, 25 cl de lait, 20 cl d'huile d'olive, 1 tranche de pain de mie.mprimer

Temps total: 4 h

Prép : 2 h

Cuisson: 2 h

Préparer les légumes, peler, épépiner et concasser les tomates. Hacher les oignons, écraser l'ail. Emincer les blancs de poireaux. Mettre tous ces légumes dans une grande marmite.

Vider les poissons, réserver les foies que l'on hachera. Couper les têtes et les queues, couper les pattes des cigales de mer.

Ajouter les déchets des poissons (têtes et queues) et les cigales dans la marmite, ajouter 25 cl d'huile d'olive. Mettre également le fenouil, le laurier, le persil, les poivre en grains et la peau d'orange séchée.

Couvrir et faire cuire 15 min à feu moyen en remuant de temps en temps.

Faire bouillir 5 l d'eau à part. Mettre la marmite de légumes à vif et y verser l'eau bouillante. Saler, porter à ébullition et baisser le

feu. Laisser mijoter 20 min.

Au bout de ce temps, écumer, passer la soupe au chinois en écrasant bien les légumes et morceaux de poisson. Rajouter le safran.

Couper les poissons en tronçons égaux, ou couper les plus gros en 2 ou 3. Les faire cuire successivement dans la préparation précédente portée à ébullition sur feu vif:

Le congre cuit environ 10 min,

Le Saint-pierre 6 min,

La lotte 4 min,

La rascasse 4 min,

Le grondin et la vive 3 min.

Les poissons ne doivent pas être complètement cuits, mais juste à point. Les sortir du bouillon et réserver dès qu'ils sont cuits.

Préparer la rouille:

Faire tremper le pain dans le lait. Eplucher, dégermer et piler l'ail avec les piments rouges épépinés. Rajouter la mie de pain trempée et essorée puis l'huile, sans cesser de piler. Saler, poivrer et délayer avec 1 cuillère à soupe de bouillon.

Pour servir la bouillabaisse: Lier le bouillon avec les foies hachés des poissons en fouettant bien. Servir le bouillon lié dans

les assiettes, et répartir les morceaux de poissons. Accompagner de tranches de pain de campagne frottées à l'ail et à l'huile et grillées, et de la rouille.

Vous pouvez changer les poissons selon vos goûts, la bouillabaisse se faisait traditionnellement avec la pêche du jour et ajouter 1/2 verre de pastis dans la bouillabaisse pour accentuer le goût anisé. Vous pouvez également ajouter 1 pomme de terre par personne.                                                                                                                                                                                    

Non, je n'entrerai pas dans le débat des nombreuses variantes de recettes.

En se rappelant que:

Les tannins des vins rouges ne s'accordent pas avec l'iode (poissons), difficilement avec le salé (soupe), le gras et le piment (rouille), on peut les éliminer.

L'acidité des vins s'accorde bien avec l'iode, le salé, le gras.

L'alcool se marie bien avec les épices.

On va se tourner vers un vin blanc ou rosé sec, sans élevage en bois, un certain corps et plutôt jeune.

En restant en Provence, on pourra choisir:

Un Côtes de Provence,

Un Cassis à base de clairette ou d'ugni blanc,

Un Palette (appellation peu connue de Provence)

Un Bandol à base de Bourboulenc.

Un vin de Corse à base de vermentino ou d'ugni blanc fera très bien l'affaire également.

Ailleurs, je vous propose:

Un Picpoul de Pinet du Languedoc,

Ou un rosé de Tavel.

                                                                                                                                                                                        Source: Marmiton

14/08/2017

La potée Auvergnate:

 

 

C'est LA recette traditionnelle auvergnate par

excellence, cette potée est un régal ! Facile à préparer, c'est un plat complet, chaleureux et convivial, à partage en famille ou entre amis sans

modération!

Nombre de personnes: 10

Temps de préparation: 30 min

Temps de cuisson: 2H35

Degré de difficulté: Facile

Ingrédients:

1 jarret salé,1 saucisson à cuire de 600 g, 2 kg de petit salé (plat de côtes), 750 g de couennes fraîches, 2 choux verts, 1 kg de carottes, 1 kg de navets, 1 kg de pommes de terre à chair ferme,

3 oignons, 1 clou de girofle, 1 bouquet garni, 5 gousses d'ail, 15 l de bouillon de volaille, 10 g de grains de poivre noir, sel, 60 g de saindoux.

Mettez le jarret et le plat de côtes dans un faitout rempli d'eau frémissante, avec le bouillon de volaille, 1 oignon pelé piqué d'un clou de girofle, le bouquet garni et un peu d'eau. Laissez frémir pendant 1 h 30.

Égouttez les viandes et gardez le jus de cuisson. Coupez les choux en 6. Plongez-les 5 min dans l'eau bouillante salée. Égouttez-les. Procédez de la même façon pour blanchir les couennes et les navets.

Dans un faitout, faites suer dans un peu de saindoux le reste des oignons pelés et émincés. Retirez-les. Posez les couennes, côté gras contre le faitout avec du saindoux. Parsemez d'oignons émincés. Ajoutez les viandes, le saucisson, les choux, les carottes, les navets, le bouquet garni, l'ail pelé, le poivre, et couvrez à niveau de bouillon de cuisson des jarrets. Remettez le

tout à cuire 30 min.

A part, cuisez les pommes de terre, préalablement pelées et lavées, à l'eau salée.

Retirez toutes les viandes de la potée auvergnate et posez-les sur un plat de service. Mettez tout autour les légumes égouttés et

les pommes de terre. Servez avec un choix de différentes moutardes.

                                                                                                                                                                               Source: Michel pasquier

 

Avec votre potée auvergnate, nous vous conseillons un vin rouge sec léger, assez agréable et non boisé, au nez assez intense et à la bouche aux tanins peu intenses.

Accord parfait: Saumur - rouge léger. Habillés d'une belle robe rubis foncé, les vins rouges de Saumur offrent au nez des senteurs de fruits rouges et d'épices avec de petites notes de poivron. En bouche, ce sont des vins minces, tendres et courts

avec des tanins rustiques

Accord quasi-parfait:  Anjou villages - rouge léger. Dotés d'une robe profonde de couleur rubis, les vins rouges d'Anjou présente un nez aux notes fines de fruits rouges et de fleurs (iris, violette) évoluant vers des arômes complexes (fruits noirs, sous-bois). Leur bouche est plutôt ample et charnue, avec des tanins fins.

Excellent accord: Vin de savoie - rouge léger. Les vins rouges de Savoie peuvent se définir comme légers et fruités. Peu colorés, ils présentent au nez des arômes de cassis, d'iris et d'épices. Passée une attaque parfois virile, ces vins déploient en bouche une certaine richesse aromatique. Elevés en fûts de chêne, ils sont assez puissants et se caractérisent pas de légères notes boisées.

Très bon accord: Coteaux du lyonnais - rouge assez puissan. Le vin rouge des Coteaux du Lyonnais est un vin fruité, au nez des fruits des fruits rouges et noirs, et à la robe intense. En bouche, il est aromatique, doté d'une structure fine.

Bon accord: Saint-pourçain - rouge léger. Les vins rouges de Saint-Pourçain offrent un nez aux arômes de fruits rouges, en bouche, ce sont des vins courts avec une touche de rondeur et des tanins rustiques et peu intenses.

Vous vouliez du Blanc?  Pas de soucis ! Potée auvergnate et vin Blanc peuvent également s'accorder à merveille.

Accord parfait: Mâcon - blanc sec leger. Le Mâcon blanc est un vin à la robe jaune dorée et au nez d'agrumes, de de citronnelle et de fleurs blanches. En bouche, il est rond, gras, fruité et assez puissant.

Accord quasi-parfait: Bourgogne aligoté - blanc sec leger. Dotés d'une robe d'or aux reflets argentés, ils livrent un nez intense sur les fruits à chair blanche, soulignés d'une touche minérale. Ce sont en général des vins au bouquet végétal, vif et frais.

Excellent accord: Bourgogne vézelay - blanc sec leger. Ces vins à la robe or jaune expriment toute

la finesse du Chardonnay. Assez puissants et ronds, ils possèdent un nez élégant de fruits frais et de fleurs blanches.

Très bon accord: Fiefs Vendéens mareuil - blanc sec leger. Les vins blancs des Fiefs Vendéens sont frais et légers. Ce sont des vins très aromatiques qui offrent une belle longueur finale.

Bon accord: Vin de pays de franche-comté - blanc sec leger. Le Vin de Pays de Franche-Comté blanc est souvent un vin de cépage. Elaboré à partir de chardonnay, il est frais, floral, franc et minéral. L'Auxerrois lui apportera des saveurs fraîches, parfumées et fruitées, ainsi que de la souplesse

                                                                                                                                                                            Source:  laFeuille de Vigne

13/08/2017

Rouelle de porc Alsacienne:

 

ROUELLE DE PORC ALSACIENNE 

http://lacuisinedemichel.net/wp-content/uploads/2014/12/Rouelle-de-porc-2.png 

INGRÉDIENTS: 3 kg de rouelle de porc. 6 échalotes. Thym. 2 feuilles de laurier. 1700 ml de choucroute cuite. 3 pommes. 4 à 6 tranches de bacon ou de ventrêche (flanc). 10 cl de vinaigre de cidre. 66 cl de bière brune. 30 cl de crème à cuisson 15%. 2 cuillères à soupe de sucre en poudre roux (cassonade). Sel, Poivre du Moulin. Beurre, Huile.

 

PROCÉDÉ: Dans un cul de poule mélanger le sel, poivre, thym et laurier écrasés. Masser la viande avec ce mélange, faire de larges incisions dans la couenne et mettre 2 heures au réfrigérateur. Débarrasser la viande du maximum de sel avec une brosse rigide ou un couteau. Dans une cocotte en fonte versez un peu d’huile et faire revenir les pièces de rouelle 7-8 minutes de chaque côté. Réservez sur une assiette et débarrassez vous du gras contenu dans cette cocotte. Remettez à chauffer puis déglacez (en grattant) les sucs attachés au fond avec le vinaigre de cidre. Laissez réduire au 4/5eme puis ajoutez 50 cl de bière et la crème, laissez un peu réduire et rectifiez l’assaisonnement. Ajoutez alors les échalotes coupées en 2 et enfin la rouelle. Cuire à couvert dans un four pré chauffé à 190°C –380°F pendant 3 à 4 heures, jusqu’à obtenir une viande moelleuse. Vérifier le liquide après deux heures et ajouter de l’eau si nécessaire. Pendant la cuisson préparez la garniture : épluchez les pommes, faites des rondelles assez épaisses (1cm) et évidez les. Dans une poêle mettre le beurre et un peu d’huile , chauffer et ajouter le sucre brun. Faire brunir les rondelles de pommes, ajouter un peu d’eau si nécessaire en cours de cuisson. Dans un plat allant au four dresser l’accompagnement en utilisant un petit moule dans lequel on place une tranche de pomme, un peu de choucroute, une autre tranche de pomme et encore un peu de choucroute. Prévoir un appareil par convive. Lorsque la rouelle est bien cuite la retirer du four et la remplacer par les moules de pommes-choucroute pendant 20 minutes maximum. Pendant ce temps enlever la couenne et la graisse de la rouelle, dégraisser la sauce, laisser sur le feu à réchaud, couper la viande en portions et laissez imbiber dans la sauce. Cette pièce de viande est en réalité la cuisse coupée en 3 parties. Il est préférable de préchauffer les assiettes avant de servir.

                                                                                                                                                                       Source: Michel pasquier

 

Avec votre rouelle de porc alsacienne, nous vous conseillons un vin blanc sec assez puissant, fin et non boisé, au nez assez intense et à la bouche dotée d'une touche de rondeur"

Accord parfait: Pouilly-fumé - blanc sec puissant. Les vins blancs de Pouilly Fumé présentent un nez ouvert, minéral et floral Ces vins fins et assez puissants offrent des senteurs de citron, de litchi, de lys et de coing.

Accord quasi-parfait: Alsace riesling - blanc sec puissant. Les rieslings secs sont des vins au bouquet délicat, fin et racé

Excellent accord: Coteaux champenois - blanc sec assez puissant et rond. Ce sont des vins produits en très petite quantité et rarement commercialisés Ils sont vifs, minérals et agréablement parfumés par le chardonnay.

Très bon accord: Riesling australien - blanc sec leger. En Australie, le Riesling donne un vin d'une grande intensité aromatique, marquée par des notes de citron, chèvrefeuille, pomme verte et des arômes minéraux. C'est un vin très frais, à l'acidité prononcée, qui sait rester pur et sec, bien que certains producteurs (très peu nombreux en Australie) choisissent d'en faire des vins plus moelleux.

Bon accord: Coteaux du layon - blanc sec leger.

 

Vous n'êtes pas fan de Blanc? Pas de soucis! Rouelle de porc alsacienne et vin Rouge peuvent également s'accorder à merveille.

Accord parfait: Beaujolais-villages - rouge assez puissant. Les vins rouges du Beaujolais Villages offrent un nez agréable aux senteurs de tilleul, d'acacia et d'aubépine. En bouche, ils sont tendres et courts, avec une touche de rondeur.

Accord quasi-parfait: Coteaux du tricastin - rouge léger.  Les vins rouges de Grignan les Adhémar dévoilent un nez agréable aux arômes de fruits des bois, de garrigue et de cacao. En bouche, ce sont des vins frais et courts, avec une touche de rondeur.

Leurs tanins sont peu intenses, fins et fermes.

Excellent accord: Alsace pinot noir - rouge léger. Les Pinots noirs d'Alsace sont des vins légers et gourmands, qui se servent frais. Ils peuvent être dotés d'une robe claire et s'apparenter à des rosés, ou bien être plus sombres, éventuellement vieillis en fûts de chêne.

Très bon accord: Chiroubles - rouge assez puissant. Doté d'une robe brillante couleur rouge rubis, le vin de Chiroubles offre au au nez des arômes très fins à dominantes florales (pivoine, violette, iris). En bouche, ses arômes se développent dans un équilibre très doux avec des tanins peu intenses, agréables et élégants.

Bon accord: Régnié - rouge assez puissant. Dotés d'une robe brillante allant du rouge cerise au rouge rubis, les vins rouges de Regnié sont caractérisés par leur puissance aromatique. Ils libèrent des arômes de framboise et de groseille qui dominent sur une touche florale. Avec des tanins fondus, le Regnié est un vin pulpeux qui laisse ses parfums s'exprimer avec générosité.

 

                                                                                                                                                                                Source: la Feuille de Vigne

12/08/2017

Cake aux olives et au jambon:

 

 Ingrédients:

15 cl de vin blanc sec,

15 cl d'huile d'olive

4 oeufs

100 g de gruyère râpé

250 g de farine

1 paquet de levure,

1 cuillère à café de sel,

200 g de jambon en dés,

200 g d'olive verte,

Temps total : 57 min

Prép: 12 min

Cuisson: 45 min

Dans un saladier, travaillez le vin, l'huile et les oeufs cassés un par un. Ajoutez la farine, le gruyère râpé, la levure, le sel et terminez par le jambon (en dés) et les olives coupées en 2.

Faites cuire dans un moule à cake beurré et fariné pendant 45 min, à 190°C (thermostat 6/7).

Il est l'allié des pique-niques et des apéritifs dînatoires. Facile à préparer, économique, le cake au jambon fait mouche à tous les coups, qu'on le serve nature, aux olives, ou assaisonné avec des herbes fraîches. Et si vous profitiez de la cuisson de votre cake au jambon pour choisir le vin à déguster avec? Du rosé au vin blanc,

Toutlevin.com vous souffle quelques suggestions.

Avec un rosé: Des œufs, de la farine, du jambon et de l'huile… Pas de doute, le cake au jambon est un plat généreux et copieux, qui permet de se rassasier en quelques bouchées. Evitez de le servir avec un vin rouge tannique, votre recette est déjà assez lourde. Pas besoin de rajouter du volume ! Mieux vaut se tourner vers des rosés qui apportent un peu de fraîcheur au cake au jambon, tout en soulignant le côté moelleux de ce gâteau salé. A vous les rosés ronds et fruités, comme ceux de Bordeaux ou de la Vallée de la Loire. Aromatiques et souples, ils se marient très bien avec le cake au jambon, peu importe les autres ingrédients que vous incorporez à votre recette. N'oubliez pas de placer la bouteille au réfrigérateur quelques heures avant de le servir, le rosé doit afficher une température inférieure à 10°C pour être réellement apprécié.

Les appellations idéales:

Bordeaux rosé: Rive Droite, Médoc, Graves,

Sauternais, Entre-Deux-Mers…

Les rosés de l'AOP Bordeaux proviennent de toute la Gironde. Frais, souples et fruités, ils équilibrent le côté souvent gras et

généreux du cake au jambon. Un vin idéal lors d'un apéritif dînatoire ou d'un pique-nique.

Rosé de Loire: Produits en Anjou et enTouraine, les vins de l'AOP Rosé de Loire se reconnaissent à leur nez très aromatique, entre petits fruits rouges et bonbons acidulés. A la fois souples et rafraîchissants, ils accompagnent parfaitement un cake au jambon sans ajouter de volume à ce plat déjà copieux.

Cabernet de Saumur: Moins connu que le Cabernet d'Anjou, le Cabernet de Saumur se distingue par sa rondeur. Ici, pas

de sucrosité, c'est un rosé sec, qui se marie très bien avec un cake au jambon. Les notes de fruits rouges et de fruits exotiques apportent un peu de fraîcheur à votre recette.

Avec un vin blanc: Comme le rosé, le vin blanc permet d'équilibrer le côté gras et dense du cake au jambon en apportant

un peu de fraîcheur. N'hésitez pas à vous tourner vers des vins dans lesquels on retrouve quelques traces de sucres résiduels, comme les vins blancs d'Alsace. Légèrement sucrés, ils contrebalancent le sel contenu dans le jambon et soulignent la pâte moelleuse et aérienne du cake. Attention, il ne faut pas non plus tomber dans l'excès en choisissant des vendanges tardives, trop desucre dénaturerait le goût du cake au jambon.

Les appellations idéales:

Gewurztraminer: Derrière sa robe dorée, le Gewurztraminer alsacien cache un vin particulièrement aromatique. Ses notes de

fruits exotiques, d'épices, de fleurs et de miel se marient très bien avec les textures moelleuses comme celle du cake au jambon. Légèrement sucré, il apporte un peu de rondeur à cette recette salée.

Pinot blanc d'Alsace: On l'appelle également Klevner. Le pinot blanc d'Alsace est apprécié pour sa souplesse et sa rondeur.

Certains vins contiennent des sucres résiduels, qui équilibrent le côté salé du cake au jambon. A la fois fin et frais, il se révèle parfait avec ce plat convivial.

Pinot gris d'Alsace: Plus acide et tendu que le Gewurztraminer, le pinot gris d'Alsace garde la même richesse aromatique. On

retrouve ici des notes de pêches et d'abricots doublées d'épices, qui équilibrent très bien le côté riche et salé du cake au jambon, qu'il soit cuisiné nature ou avec des olives vertes.

Avec un vin rouge: Vous servez votre cake au jambon avec d'autres plats qui se marient mieux avec un vin rouge? Pas question d'ouvrir une bouteille rien que pour lui. C'est l'occasion de déboucher un rouge fruité et vif, comme un IGP Pays d'Oc Merlot. On retrouve des arômes de petits fruits rouges qui accompagnent très bien le cake au jambon, sans apporter trop de lourdeur. A la fois rond et gourmand, il se déguste entre 14 et 16°C, pas plus !

Les appellations idéales:

IGP Pays d'Oc Merlot: Elaborés avec des raisins issus exclusivement du cépage merlot, les vins reconnus par l'IGP Pays

d'Oc merlot sont appréciés pour leur rondeur. Ils peuvent se déguster en toutes circonstances avec un cake au jambon, qu'il s'agisse d'un apéritif dînatoire ou d'un pique-nique.

                                                                                                                                                           Source: Fabrizio Bucella  sommelier  

11/08/2017

Endives au jambon cru et reblochon:

 

 

 

Ingrédients: 

4 endives

8 tranches de jambon cru (Bayonne ou autre)

1 reblochon

6 morceaux de sucre

 

Pour la béchamel :

2 cuillères de muscade,

2 cuillères à café

3 cuillères de maïzena

3 cuillères de beurre

1 lait pour délayer

Temps total: 50 min

Prép: 20 min

Cuisson: 30 min

Laver et couper les endives en deux dans le sens de la longueur.

Les faire blanchir (environ 12 mn) dans une casserole d'eau avec le sucre.

Bien les égoutter.

Préparer la béchamel:

Faire fondre le beurre dans une casserole, y ajouter la Maïzena et la muscade, saler, poivrer, faire roussir un peu, puis progressivement verser du lait tout en mélangeant. Utiliser un fouet ou une fourchette pour obtenir un mélange homogène mais pas trop liquide.

Couper le reblochon en deux puis y tailler 8 belles tranches.

Beurrer légèrement un plat allant au four.

Procéder comme suit avec les 8 morceaux d'endive:

Enveloper un morceau d'endive et une tranche de reblochon dans une tranche de jambon.

Disposer les dans le plat et répandre la béchamel uniformément.

Faire cuire environ 30 mn (mais surveiller) à Th 6 (180°C).

Ce n'est pas une recette diététique mais c'est tellement bon et même les difficiles apprécieront...

Quel vin boire avec un gratin d'endives au jambon?

Avec votre gratin d'endives au jambon, nous vous conseillons un vin blanc sec très léger, plutôt simple et non boisé, au nez discret et à la bouche dotée d'une touche de rondeur.

Accord parfait: Alsace pinot blanc - blanc sec leger. Le Pinot Blanc est l'archétype du vin blanc alsacien, avec ses arômes de fruits et de fleurs ainsi que son acidité. 

Accord quasi-parfait: : Alsace sylvaner - blanc sec leger. Doté d'une robe jaune clair, le sylvaner développe au nez des arômes fruités qui restent discrets et sont parfois teintés de notes végétales. En bouche, il est léger et frais, doté d'une acidité assez importante.

Excellent accord:Auxerrois - blanc sec leger. L'Auxerrois donne un vin blanc sec fruité, épicé et doux sans être directement sucré. La bouche est souple, nerveuse et bien charpentée ce qui donne au vin un potentiel de garde de 2 ou 3 ans.

Très bon accord: Vin de pays du comté tolosan gros manseng - blanc sec leger. Le Vin de Pays du Comté Tolosan Gros Manseng est un vin séduisant, aux arômes de fleurs et d'épices. Ils peuvent développer des notes de fruits confits et de fruits exotiques. En bouche, c'est un vin assez acide et aromatique.

Bon accord: Jongieux - blanc sec aromatique. Les vins blancs secs de Savoie Jongieux sont légers et fruités. Leur couleur est très claire, parfois même transparente. Ces vins ont un nez discret aux arômes de mirabelle, de fruits exotiques et de fleurs. En bouche, ce sont des vins tendres, nerveux et courts, avec une touche de rondeur.

Vous n'êtes pas fan de Blanc sec? Pas de soucis ! Gratin d'endives au jambon et vin Blanc à bulles peuvent également s'accorder à merveille.

Accord parfait: Crémant d'alsace - blanc sec leger. Les Crémants d'Alsace sont des vins vifs et délicats. Pour les élaborer, on emploie la même méthode que celle utilisée pour faire du Champagne, avec une légère différence sur la technique utilisée pour le remuage

Accord quasi-parfait:  Clairette de die - blanc sec leger. La Clairette de Die est un vin effervescent doux et léger, dont le bouquet est marqué par des arômes de rose et d'agrumes. Elaborée selon la méthode champenoise, par opposition à la méthode ancestrale de Die, elle est assez légère et issue exclusivement du cépage Clairette.

Excellent accord: Cremant du jura - blanc sec leger. Il a des arômes de pommes, de brioche et de noisettes.

Très bon accord: Cerdon - blanc sec aromatique. Le Cerdon pétillant blanc est un vin frais et fruité, généralement dominé par les arômes caractéristiques du Chardonnay (fruits blancs et amandes) dont il est le plus souvent issu. C'est un vin plutôt léger, qui convient en apéritif ainsi que sur certains desserts fruités.

                                                                                                                                                                         Source:  la Feuille de Vigne 

10/08/2017

Tajine de poulet mariné aux olives et citrons confits:

 

Ingrédients:

4 cuisses de poulet, 5 oignons, 2 gousses d'ail, 4 tomates, 1 morceau de gingembre frais ou en poudre, 1 jus de citron, 4 poignées d'olives violettes ou vertes, 1 citron confit au sel, 1 bouquet de coriandre hachée menu

Pour la marinade:

1 verre d'huile d'olive, 1 cuillère à soupe de curcuma, 1 cuillère à soupe de paprika doux, sel de Guérande, 1 pointe de piment de Cayenne, 4 safrans poivre du moulin.mprimer

temps total: 50 min

Préparation: 20 min

Cuisson: 30 min

Etape 1) La veille, préparez la marinade avec l’huile d’olive, le paprika doux, le curcuma, le piment de Cayenne, le sel et le poivre. Faites mariner le poulet toute la nuit.

Etape 2) Le lendemain, faites revenir les morceaux de poulet dans le tajine dans l’huile de la marinade jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Etape 3) rajouter les oignons émincés puis l’ail écrasé.

Etape 4) Laissez dorer les oignons et ajoutez les tomates épépinées et concassées. Incorporez le gingembre et le safran et laissez mijoter ainsi 10 minutes à feu doux.

Etape 5) Laissez cuire à couvert encore 20 minutes à feu doux, ajoutez la coriandre, les olives et les citrons confits coupés en quatre.

Etape 6) Laissez sur le feu le temps de réchauffer les olives et les citrons.

Etape 7) Servez chaud.

Je rajoute des pommes de terre, que je laisse cuire épluchées et coupées en quartier, directement dans le tajine avec le poulet.

Vins blancs:

Accord parfait: Graves - blanc sec assez puissant et rond. D'une robe jaune paille, les Graves blancs présentent un nez ouvert

Accord quasi-parfait: Côtes du lubéron - blanc sec assez puissant et rond. Les vins blancs des Côtes du Lubéron présentent un nez ouvert et fin, aux. arômes d'évolution, d'épices et de réglisse. En bouche, ce sont des vins souples et assez longs.. Excellent Excellent accord: Saint joseph - blanc sec leger. Au nez, le vin blanc de Saint-Joseph est assez intense, floral et élégant. Il évoque le miel et l'acacia. En bouche, il est souple, acidulé, et assez long.

Très bon accord: Côtes du rhône villages puyméras - blanc sec assez puissant et rond. Les vins blancs des Côtes du Rhône Villages ont un nez ouvert, fin, floral et très légèrement boisé. En bouche, ils sont ronds, acidulés et assez longs.

Bon accord: Gaillac premières côtes - blanc sec assez puissant et rond.  Les vins de l'appellation Gaillac Premières Côtes ont un nez ouvert, agréable et très légèrement boisé aux senteurs de fleurs blanches, de fruit blancs et parfois de pomme verte. En bouche, ce sont des vins ronds, souples et assez longs.

Vous vouliez du Rouge?

Pas de soucis ! Tajine de poulet aux olives et vin Rouge peuvent également s'accorder à merveille.

Accord parfait : Côtes de castillon - rouge assez puissant. Au nez, les vins rouges des Côtes de Castillon proposent des arômes d'évolution, de prune et de cuir et sont finement boisés. En bouche, ils sont ronds et souples, aux tanins élégants. Ils ont une assez bonne longueur en bouche.

Accord quasi-parfait: Graves - rouge assez puissant. D'une couleur soutenue, ces vins dégagent des arômes caractéristiques : fleurs, fumée, sous-bois, pain grillé, gibier. Distingués, ils offrent un équilibre entre la puissance et la rondeur; leurs tanins sont élégants et assez intenses.

Excellent accord: Corbières - rouge assez puissant. Leur nez est ouvert et agréable jouant sur le boisé et l'épice ainsi que les fruits rouges et noirs. Une belle rondeur, une texture souple et une fraîcheur acidulée caractérisent ce vin assez puissant.

Très bon accord: Côtes de provence Fréjus - rouge assez puissant. Le Côtes de Provence Fréjus rouge est doté d'une robe pourpre violacée et d'un bouquet de notes de fruits rouges, d'herbes de Provence (laurier, romarin) et d'épices (réglisse, cannelle). C'est un vin équilibré, fruité et puissant.

Bon accord: Premières côtes de bordeaux lestiac - rouge assez puissant. Dotés d'une robe couleur pourpre, les vins rouges des Premières Côtes de Bordeaux révèlent un nez ouvert et fin, aux arômes d'évolution, de fruits rouges et de sous-bois. En bouche, ils sont ronds, souples et acidulés avec des tanins élégants et agréables. 

                                                                                                                                                                          Source:  la Feuille de Vigne 

09/08/2017

Tomates farcies aux restes de pot-au-feu:

 

 

 

Ingrédients:

6 tomates

2 oignons

1 persil

300 g de pot-au-feu cuit

300 g de chair à saucisse

1 bol de pain trempée dans du lait

1 oeuf

Temps total: 1h20  Prép: 20 min Cuisson: 1 h

 

Etape 1) Evider les tomates. Réserver la chair. Hacher les oignons. Les faire cuire doucement dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, puis ajouter la chair des tomates et laisser réduire.

Etape 2) Hacher la viande. Passer la chair à saucisse dans la poêle chaude quelques minutes (pour la cuire)

Etape 3) Ajouter le tout au mélange précédent.

Etape 4) Incorporer le persil haché, la mie de pain et l’œuf entier.

Etape 5) Rectifier l’assaisonnement.

Etape 6) Remplir les tomates.

Etape 7) Cuire à couvert à feu doux (180°C/thermostat 6) assez longtemps (environ 1h30).

C’est la recette de base... Ensuite, on peut varier selon l'humeur.

 

Les tomates farcies au boeuf sont un plat simple à accorder avec des vins de copains, vins d'amis, vins de plaisirs, vins de soifs comme un bon Bourgogne Côte Chalonnaise rouge. Si vous souhaitez boire un vin prestigieux avec ce plat, Vin-Vigne vous conseille de choisir un Chambolle-Musigny premier cru Les Cras.

Liste des meilleurs accords: Vin / Tomates farcies au boeuf:  Voici notre sélection des meilleurs vins pouvant s'accorder avec les tomates farcies au boeuf. Les tomates farcies au boeuf se marient parfaitement avec du vin rouge sec plutôt « jeune » comme un bon Vin de Savoie rouge, un Bourgogne Côte Chalonnaise rouge, un Arbois Pupillin rouge, un Saint-Pourçain rouge ou encore un Côtes du Jura rouge. Si vous êtes plutôt vin rosé, nous vous suggérons: le Saint-Pourçain rosé, le Reuilly rosé et le Cabernet de Saumur.

                                                                                                                                                                                      Source: Vin-Vigne

08/08/2017

Chili Con Carne (le vrai)

 

Ingrédients: 1 kg de paleron (viande qui devient plus moelleuse après une longue cuisson), 1 kg d'oignon frais, 1 boîte d'haricot rouge sec (1 kg après trempage), 3 piments oiseaux (des trucs forts), 1 grosse boîte de maïs, 2 boîtes de tomate pelée, 1 clou de girofle, 1 huile d'olive, 1 vin blanc sec. 

Temps total:  3h30

Préparation: Prép. : 1 h

Cuisson: 2h30

Etape 1:Faire tremper les haricots pendants au moins une nuit. Une fois le trempage effectué, jeter l'eau de trempage (très important) et rincer 3 fois minimum les haricots.

Etape 2: Faire cuire les haricots (avec un gros oignon piqué de 2 clous de girofle) jusqu'à ce qu'ils aient la consistance des châtaignes cuites. Ils ne doivent surtout pas éclater car ils cuiront 2 bonnes heures par la suite). Une fois cuits, mettez-les de côté.

Etape 3: Faire revenir les piments dans de l'huile d'olive. Il faut que les piments soient presque cramés. Je dis bien presque! Jetez les piments, seule l'huile nous intéresse.

Etape 4: Faites revenir la viande à feu très vif dans cette huile.

Etape 5: Faites ensuite revenir les oignons dans cette même huile (ce qu'il reste, mais vous pouvez en ajouter un peu si vous voulez). Ils faut qu'ils soient bien dorés. Moi, quand je le fais, je balance de temps un temps un p'tit coup de blanc sec. Rien que pour les calmer.

Bon, reprenons. Vos haricots cuisent. Votre viande est cuite. Les oignons aussi. Vous avez réservé tout ça et maintenant vous vous demandez ou est la sauce tomate.

Etape 6: Quand vos oignons ont fini de cuire dans la sauce de la viande (qui a elle même cuit dans l'huile des piments), vous jetez dedans le contenu de 2 boîtes de tomates pelées. Si vous aimez vraiment la tomate, vous pouvez sans crainte ajouter 1

boîte de concentré. Laissez réduire.

Etape 7: Plus ça réduit, meilleur c'est. Vous pouvez, pour ajouter à votre calvaire, mouiller de temps en temps avec le même blanc sec que tout à l'heure. Vous salez à votre gout parce que celui qui prend la peine de faire un chili à le DROIT et le DEVOIR d'imposer son goût aux autres.

Etape 8: Quand vous trouvez que tout ça c'est pas mauvais du tout, vous ajoutez la viande et les haricots. Rappel: La viande est seulement revenue et non pas cuite. Ok ?

Etape 9: Vous laissez mijoter assez longtemps (2h minimum, en principe). Mijoter c'est quand ça fait de toutes petites bulles. Quand vous sentez que c'est presque cuit, ajoutez une grosse boîte de maïs. Laissez cuire encore 10 min.

Etape 10: Voilou. Vous avez beaucoup souffert (surtout après avoir épluché 1 kg d'oignon frais) mais vos invités vous vénèreront à vie !

Etape 11: Pour le servir (le Chili), proposez du fromage râpé et des oignons frais coupés en rondelles fines. Ne pas oublier le traditionnel Tabasco (sauce piquante).

Eviter les chilis à base de viande hachée. Plus un chili mijote, meilleur il est. Ne pas avoir peur de dépasser le temps de cuisson. Au passage, le Chili n'est absolument pas mexicain, mais texan. 

CONSEIL DU SOMMELIER:

Dans ce ragoût de bœuf, comparable au goulasch, les épices mais surtout les haricots rouges jouent un rôle important en apportant beaucoup de constitution au plat. Il faut dès lors choisir un vin épicé, riche, chaleureux et velouté, comme en proposent la vallée du Rhône méridionale ou le Languedoc-Roussillon. Pour un accord plus contrasté, on pourra opter pour un rouge de loire, un bourgueil, un chinon ou un saumur-champigny par exemple, dont la touche d'acidité et la souplesse fera

contre-pied à la générosité du plat. 

07/08/2017

Couscous:

 

Couscous à l'orientale (lentilles-pois chiches)

 

 

Ingrédients pour 4 personnes:

1 oignon émincé,

1 courgette,

3 tomates,

4 branches ou 400 g de cardons coupés en gros morceaux,

500 g d'agneau,

4 cuillères à soupe d’huile d'olive,

100 g de pois chiches en conserve,

100 g de lentilles vertes trempées la veille,

1 cuillère à soupe de paprika,

sel, poivre,

1 sachet de Couscous Parfumé aux épices du monde.

 

 

 

Préparation:

1. Lavez et émincez l'oignon et la courgette. Lavez et coupez les tomates ainsi que les cardons en morceaux. Coupez la viande en gros morceaux.

2. Dans une marmite, faites revenir l'oignon dans l'huile puis ajoutez la viande, les pois chiches, les cardons, les lentilles, la courgette et les tomates.

3. Saupoudrez de paprika. Salez et poivrez.

4. Couvrez d'eau chaude, portez à ébullition et laissez cuire environ 30 minutes.

5. 10 minutes avant la fin de la cuisson, préparez le couscous parfumé aux épices du monde comme indiqué au dos de la boîte.

6. Pour finir Servez le couscous parfumé aux épices du monde, accompagné de la viande et des légumes.

                                                                                                                                                                               Source: Lucie Audren

 

Si vous êtes pressé:

Avec un Couscous, nous vous recommandons: Un rosé fruité et parfumé comme un Faugères de Languedoc, un Saint-Chinian,

Pour un couscous au poisson ou aux 7 légumes: Un vin léger et fleuri de Provence,  en Rouge, un Côte du Rhône puissant.

Un vin pour chaque couscous:

Il est difficile de ne retenir qu’une seule version du couscous, elles nous plaisent toutes! Donc couscous royal, couscous

de poulet, couscous plus sucré avec beaucoup de raisins secs… autant d’accords possibles que de recettes. Un couscous royal va traditionnellement avec un vin rosé, plus spécifiquement, un couscous au légumes ou un couscous au poisson seront mieux accompagnés par un vin fruité, généreux et assez souples, car il n’a pas à entrer en compétition avec des goûts très forts dans le couscous. Le couscous aux brochettes d’agneau et son côté épicé sera idéal avec un vin rosé léger et fleuri, pour adoucir la bouche.

Les appellations idéales pour accompagner un couscous:

Les vins rosés de Faugères dans le Languedoc sont à préférer pour un couscous royal, ils apporteront la douceur indispensable à ce plat épicé. Les couscous de poisson et des 7 légumes iront parfaitement avec un vin de Saint-Chinian, toujours dans le Languedoc, alors que les couscous très épicés comme le couscous au brochette d’agneau sera mieux avec un vin de Provence, très frais.

Pour les inconditionnels du vin rouge les vins puissants des Côtes-du-Rhône, dans la vallée du Rhône, sauront aussi se marier avec les parfums du couscous.

                                                                                                                                                                                   Source : Les grappes

06/08/2017

Moules marinières:

 

Commençons par une devinette: Comment appelle-t-on la culture des moules? 

LA MYTILICULTURE! Facile non? La moule est donc un produit de la mer. La moule

est connue par l’homme depuis probablement la nuit des temps, car très courante

et répandue sur les côtes elle était accessible. Elle servait peut-être même à l’époque de cuillère vu les quantités retrouvées et le fait qu’une partie des coquilles était gardés « précieusement ». Côté cuisine d’aujourd’hui, il doit exister à peu prêt autant de recette qu’il n’y a de moules dans un sceau de 3 kilos. Prenons l’exemple des moules marinières les plus répandues et simples mais tellement bonnes! Des moules, un peu de vin blanc, un peu de beurre, un peu d’oignons ou d’échalotes et hop le tout dans une récipient sur le feu et le tour est joué!

Il existe plusieurs variantes de ce grand classique belge. Voici la mienne.

Ingrédients / pour 4 personnes

1,5 kg de moules, 2 dl d'eau, 1 feuille de laurier-sauce, 2 gousses d’ail pilées, 1 branche de céleri coupée en morceaux, 1 bouquet de persil, 2 dl de vin blanc, 1 échalote hachée, 1 grosse carotte coupée en dés, 60 g de beurre, jus de 1 demi citron, 1/2 citron coupé en rondelles ou en quartiers, sel et poivre;

Préparation:

1) Bien gratter et laver les moules sous l'eau coutrante. Réserver.

2) Porter l'eau à ébullition, avec du sel, du poivre, la feuille de laurier-sauce, l'ail, le céleri et la moitié du persil. Ajouter les moules.

Couvrir.

3) Dès ouverture des moules, les transférer dans un plat. Réserver le jus de cuisson et le filtrer.

4) Porter le vin blanc, les dés de carotte et l'échalote à ébullition. Laisser réduire de moitié. Verser le jus de cuisson des moules et le bouillon de poisson. Retirer de la chaleur et incorporer le beurre.

5) Pour finir... Remettre les moules dans ce bouillon. Saupoudrer avec le persil restant préalablement haché. Arroser avec le jus de citron. Décorer avec les rondelles de citron.

                                                                                                                                                 Recette proposée par Elvira André

 

Si vous êtes pressé: Les moules peuvent être intégrées au grand classique "fruits de mer/vin blanc sec" . 

Un vin blanc sec ira très bien:

Un vin blanc d’Entre-Deux-Mers dans le bordelais.

Un Pouilly-Fumé ou un Vouvray

Des vins blancs de Bourgogne avec un Chablis.

Pensez également à un muscadet vieilles vignes qui peut bien s’allier aux moules.

Vin blanc en cuisson, vin blanc en dégustation:

Effectivement les moules sont des fruits de mer, on retrouvera les attributs de ce type de mets comme l’iode, le côté un peu juteux. Si vous faîtes des moules marinières il vous faudra donc un vin blanc plutôt sec, avec un peu de fruit et minéral. Pour

des recettes plus exotiques comme certaines donnant plus de piquant au plat, il vous faudra un vin blanc un peu plus frais encore, avec une bouche assez large et peut être un peu de sucre. On peut rester sur un vin blanc sec ou même prendre un vin un peu plus sucré comme du demi-sec. Si ce sont des épices douces, ne changez rien restez sur les vins blancs secs.

Comme la moule est un fruit de mer, on peut aisément penser au classique « fruits de mer/vin blanc sec » Des vins blancs secs iront donc parfaitement avec un plat comme les moules marinières et se marieront bien avec ce côté iodé. Parmi les choix possible, on peut s’orienter sur un vin blanc d’Entre-Deux-Mers dans le bordelais. Le vignoble de la Loire saura satisfaire votre demande, prenez un Pouilly-Fumé par exemple, cela ira très bien aussi. Envie de changer un peu? Partez sur un Riesling blanc en Alsace avec ses notes agrumes/citron, ce vin s’adaptera parfaitement à vos fruits de mer. Une appellation comme du Chablis peut aussi faire très bien l’affaire. Sinon partez sur quelque chose d’un peu plus original avec un Muscadet Vieilles Vignes dans la Loire.

05/08/2017

Gratin de fruits de mer:

 

 

 

Ingrédients pour (8 personnes)

50 g de beurre salé, 2 jaunes d'œufs, 50 cl de vin blanc sec ou de Sancerre, du laurier, du thym, du sel de mer, du poivre au moulin, 2 cuillers à soupe de farine, 1 court bouillon de poisson déshydraté, 24 coquilles SaintJacques, 400 g de moules marinières (préparation congelée), 400 g de crevettes grises décortiquées petites ou moyennes, 300 g de champignons de Paris émincés.

 

Préparation:

Etape 1:

Préparation des fruits de mer. Faites un court bouillon avec 2 litres d'eau, du thym, du laurier et le vin blanc. Salez, poivrez, portez à ébullition. Rincez les noix de Saint-Jacques et coupez-les en deux ou en quatre suivant leur grosseur. Faites-les cuire 2 minutes dans le court bouillon, égouttez et réservez. Faites la même opération avec les moules préparées à la marinière et les crevettes sans les couper, réservez. Gardez le bouillon de cuisson. Épluchez les champignons. Lavez-les avec de l'eau et du vinaigre. Rincez, puis émincez les champignons. Faites leur rendre leur eau dans une poêle jusqu'à évaporation totale de l'eau. Mélangez-les ensuite aux moules et aux crevettes. Répartissez ensuite tous les fruits de mer et les champignons dans un plat à gratin.

Etape 2:

Préparation de la sauce. Faites fondre 50 g de beurre salé dans un saucier électrique ou dans une casserole. Délayez le beurre fondu avec deux cuillerée de farine, salez modérément et poivrez. Ajoutez par petites quantité, tout en mélangeant à la cuiller en bois, le bouillon de cuisson jusqu'à obtention d'une quantité suffisante pour recouvrir les fruits de mer. La sauce doit avoir une consistance épaisse et crémeuse. Délayez les jaunes d'oeufs dans un peu de bouillon pour éviter qu'ils ne cuisent 

instantanément et les incorporer dans la sauce tout en mélangeant. Préchauffez le four.

Etape 3:

Cuisson: Faites cuire 20 minutes à four chaud. On peut finir la cuisson en le gratinant quelques minutes dans le haut du four, le

gratin recouvert de chapelure.

Etape 4:

Services: Proposez le gratin directement depuis son plat de cuisson. Servez-le accompagné de pommes vapeur, de tagliatelles fraîches ou de riz blanc nature

Le conseil du sommelier:

"Avec votre gratin de fruits de mer, nous vous conseillons un vin blanc sec trèsléger, agréable et non boisé, au nez discret et à la bouche peu ronde"

Accord parfait: Apremont - blanc sec leger. Les vins blancs secs de l'appellation Apremont sont légers et fruités.

Accord quasi-parfait: Saumur - blanc sec assez puissant et rond.Le Saumur blanc est un vin sec, frais et équilibré, au bouquet marqué par l'acacia, le tilleul et les fruits à noyau (prune, poire, pêche).

Excellent accord: Muscadet - blanc sec leger. Le Muscadet est doté d'une robe pâle aux reflets verts et développe au nez des

arômes de fleurs et de fruits.

Très bon accord: Monterminod - blanc sec leger. Dotée d'une belle robe jaune dorée, la Roussette de Monterminod a un nez de fleurs blanches et fruits jaunes, qui évolue sur des parfums de miel, d'acacia et de fruits secs (amande, noisette). En bouche, un

certain moelleux s'allie avec grâce à la fraîcheur de ce vin assez fin.

Bon accord: Vin de pays du comté tolosan sauvignon - blanc sec leger. Le cépage sauvignon blanc est réputé pour ses arômes de fruits exotiques. 

                                                                                                                                                                                   Source:  la Feuille de Vigne 

04/08/2017

Clafoutis aux cerises:

 

Ingrédients: 500 g de cerises préalablement dénoyautées, 125 g de farine, 30 cl de lait, 3 œufs, 100 g de sucre, 1 pincée de sel, 20 g de beurre, sucre glace.

Préparation:

ÉTAPE 1: Préchauffez le four th.6 (180°C).

ÉTAPE 2: Saupoudrez les cerises dénoyautées de 50 g de sucre et laissez reposer pendant le temps de la recette.

ÉTAPE 3: Cassez les œufs et battez-les en omelette.

ÉTAPE 4: Ajoutez ensuite la farine, le sucre et ensuite le lait.

ÉTAPE 5: Mélangez bien de manière à obtenir une pâte bien homogène. Ajoutez la pincée de sel.

ÉTAPE 6: Beurrez le moule et étalez dans le fond les cerises avec leur jus.

ÉTAPE 7: Versez la pâte par-dessus et enfournez pour 35 à 40 minutes de cuisson.

ETAPE 8: Une fois cuit, saupoudrez de sucre glace sur toute la surface.

Accords régionaux : Vin / Clafoutis aux cerises:

Il n'est pas rare que les plats régionaux s'accordent avec des vins produits sur des zones géographiques proches ou identiques. Pour accorder le clafoutis aux cerises avec un vin de la même région, nous vous conseillons: le Crémant d'Alsace rosé.

Liste des meilleurs accords : Vin / Clafoutis aux cerises:
Après les accords régionaux, voici une sélection des meilleurs vins français pouvant s'accorder avec le clafoutis aux cerises. Pour accorder le clafoutis aux cerises avec un vin, nous vous conseillons: le Floc de Gascogne rosé, le Macvin du Jura rosé, le Rasteau rosé, le Crémant du Jura rosé et le Muscat de Beaumes-de-Venise rosé. 

 

03/08/2017

Cassolettes d'escargots

 

   

 

https://image.afcdn.com/recipe/20140814/24846_w397h246c1cx900cy1350.jpgIngrédients: 6 escargots de Bourgogne, 1 gousse d'ail, 2 échalotes, 1 bouquet de persil, 100 g de beurre, 1 muscade, 500 g de champignon de Paris, 25 cl de vin blanc sec, 20 cl de crême fraîche, 6 tranches de pain de mie, poivre et sel.

Temps total: 35 min. Prép: 15 min. Cuisson: 20 min.

Préparation: Egoutter les escargots. Peler et hacher menu l'ail, les échalotes et le persil, et bien mélanger. Incorporer 80 g de beurre en petits morceaux. Saler, poivrer et râper un peu de muscade. Nettoyer les champignons et les émincer. Faire fondre le beurre aromatisé dans une sauteuse et y faire cuire les champignons pendant 4 à 5 min. Ajouter les escargots et mélanger. Verser le vin blanc, remuer et faire mijoter à découvert pendant 8 à 10 min. Incorporer la crème fraîche et faire réduire sur feu assez vif pendant 8 min.

Pendant ce temps, faire dorer le pain (préalablement passé au grille-pain) dans le reste de beurre. Les égoutter sur du papier absorbant et placer une tranche au fond de chaque cassolette. Répartir la préparation d'escargots aux champignons par dessus et servir très chaud.

Liste des meilleurs accords: Vin / Cassolettes d'escargots. Vin-Vigne à sélectionné les meilleurs vins pouvant s'accorder avec les cassolettes d'escargots. Les cassolettes d'escargots se marient parfaitement avec du vin blanc sec plutôt « jeune » comme un bon Sancerre blanc, un Mercurey premier cru blanc, un Pouilly-Fuissé, un Givry premier cru Clos-Saint-Pierre blanc ou encore un Chablis Grand Cru Bougros. Si vous préférez le vin rouge, il est tout à fait possible d'accorder ce plat avec un vin rouge « jeune » sec comme un Auxey-Duresses premier cru Climat du Val rouge, un Chassagne-Montrachet rouge, un Givry premier cru Clos de la Baraude rouge, un Auxey-Duresses premier cru Clos du Val rouge ou un Auxey-Duresses premier cru La Chapelle rouge. 

                                                                                                                                                                                     Source: Vin Vigne  

02/08/2017

Le Pot au feu:

 

Ingrédients:

500 g de Viandes de boeuf grasse

500 g de Viandes de boeuf maigre

500 g de Viandes de boeuf gélatineuse

1 os à moelle

4 poireaux

4 carottes

1 branche de céleri

2 oignons

1 gousse d'ail

1 bouquet garni (persil, thym, laurier)

2 clous de girofle

1 gros sel

poivre noir en grains

Préparation:

temps total: Prép: 30 min   Cuisson: 4 h

Ficelez les morceaux de viande pour qu'ils se maintiennent en forme pendant la cuisson et, s'il y en a, coupez la queue de boeuf en tronçons.

Épluchez les carottes, les poireaux et la branche de céleri, puis lavez-les. Piquez un oignon avec les clous de girofle et faites dorer le second, à sec, au four : il colorera le bouillon (pour colorer le bouillon, ajouter 1/2 cuillerée à café d’arôme Patrelle). Mettez dans un faitout tous les morceaux de viande et l’os à moelle, préalablement enveloppé dans une mousseline pour éviter que la moelle ne se répande. Mouillez avec 5 litres d'eau froide. Salez au gros sel. Portez à ébullition et laissez bouillir, en ayant soin d'écumer souvent, jusqu'à ce qu'il ne se forme plus d'écume. Ajoutez-y les oignons, les carottes, les poireaux (liés en botte), le céleri branche, l’ail et le bouquet garni, préalablement ficelé. Ajoutez 12 grains de poivre. Portez de nouveau à ébullition, puis laissez cuire, à couvert (la vapeur doit pouvoir s'échapper sur le côté), sur feu très doux, pendant au moins 4 heures. Dégraisser en cours de cuisson avec une petite louche. Le bouillon du pot-au-feu se consomme chaud ou tiède, en précédant les viandes et les légumes ou seul. Il peut aussi être la base de divers potages. Quant

aux morceaux de viande et aux légumes, retirez-les du bouillon et dressez-les dans un plat chaud. Servez-les aussitôt, avec des cornichons, du gros sel et de la moutarde forte. 

Choisir le bon vin:

L’accord classique: Pot au feu et vin rouge. Ce plat rustique se marie parfaitement avec des vins rouges tanniques, à condition de les choisir jeunes. Le fruit l’emportera alors sur les arômes boisés. Optez pour un vin de la Vallée du Rhône, comme un Crozes Hermitage ou un Saint-Joseph. Le pot au feu se prête également très bien aux rouges plus légers, comme les vins du Beaujolais ou de la Vallée de la Loire. Fruités, peu tanniques, ils apportent une note de fraicheur à la viande. 

Tout savoir sur l’accord vin et pot au feu pour en parler:

Les propriétés du pot au feu: Economique et équilibré, le pot au feu est l’un des plats préférés des français. On le prépare à partir de morceaux de bœuf bon marché : gîte, jarret, joue, paleron ou plat de côtes trouvent toute leur utilité. Quelques carottes, des poireaux, des pommes de terre et des oignons, et le tour est joué. N’hésitez pas à ajouter des morceaux de viande plus gouteux, comme un os à moelle. Le pot au feu cuit pendant plusieurs heures. Les légumes et la viande sont braisés avant de cuire dans un bouillon parfumé à feu très doux. Avec la cuisson, le bœuf perd de sa puissance. On ne l’associera donc pas avec les mêmes vins qu’une bavette ou une côte de bœuf servies saignantes. Ce plat traditionnel peut également être décliné avec

d'autres ingrédients que le boeuf. On peut ainsi préparer un pot au feu de lapin ou de cochon, voire même un pot au feu de lotte et bulots au bouillon safrané. Et encore mieux : servir un pot-au-feu de foie gras de Noël. 

Accord classique pot au feu et vin rouge:

Un Crozes Hermitage: Ce vin rouge de la Vallée du Rhône est élaboré à partir de cépage syrah, qui lui donne des notes poivrées et épicées. Dégusté jeune, il révèle des arômes fruités tout en restant puissant. Ses tannins, présents sans être dominants, révèlent le goût du pot au feu.

Un Saint-Joseph: Les vins de l’appellation Saint-Joseph sont produits à quelques kilomètres au nord des Crozes Hermitage. On y retrouve des vins élaborés à partir de syrah, qui mêlent notes poivrés et arômes de violettes. Un rouge aromatique et puissant, à déboucher avec un pot au feu sans hésitation.

Un Côte-Rôtie: C’est l’appellation la plus septentrionale de la Vallée du Rhône. Composés de syrah et de viognier, les vins de Côte-Rôtie sont fins et tanniques. Leurs arômes boisés rappellent le côté rustique du pot au feu, tout en soulignant son goût d’antan. 

Alliances plus originales:

Un Brouilly: Le Brouilly fait partie des vins du Beaujolais. Elaboré à partir de cépage gamay, c’est un rouge croquant et fruité qui apporte un peu de fraicheur aux plats bouillis, comme le pot au feu.

Un Saint-Nicolas de Bourgueil: Ce vin de la Vallée de la Loire est frais et fruité. Peu tannique, c’est un concentré d’arômes de fruits noirs et rouges qui rafraichit le palais après quelques bouchées de pot au feu. A servir frais,

mais pas froid: Il perdrait en saveur.

                                                                                                                                                                         Source:  Alexandra Reveillon 

01/08/2017

Salmis de pintade:

 

 

 

 

INGRÉDIENTS : POUR 8 PERSONNES:

Base: 2 pintades, Beurre, Sel, poivre, Cognac

Sauce salmis:

2 carottes, 2 oignons, 1 échalote, Beurre, Cognac, 150 ml de vin blanc, 1 bouquet garni corsé en thym, 2 gousses d’ail,

1 cuillère de concentrée de tomate

Beurre manier:

20g de farine

20g de beurre

 

RÉALISATION :

 

1. Étirer les pintades, flamber pour enlever les plumes restantes. Saler et poivrer à l’intérieur. Enduire de beurre et placer dans une plaque de four.

2. Rôtir à 180°C pendant ½ heure. Elles doivent rester un peu rosées.

3. Découper les pintades en 4, les placer dans une russe et flamber au Cognac. Cuire à la dernière minute 15 à 20 minutes.

Confectionner la sauce salmis :

4. Concasser les carcasses, couper les oignons, carottes et échalote en mirepoix.

5. Faire revenir les carcasses dans le beurre, bien caraméliser sans bruler. Ajouter la garniture aromatique, suer. Flamber au Cognac. Déglacer au vin blanc, réduire pour enlever l’acidité. Mouiller à l’eau, bien décoller les sucs au fond de la casserole à l’aide d’un pinceau. Ajouter le bouquet garni, l’ail non épluché et écrasé avec la paume de la main, le concentré de tomate. Cuire une demie_heure.

6. Passer la sauce salmis au chinois. Mélanger le beurre pommade avec la farine, ajouter peu à peu à la sauce jusqu’à la consistance voulue (la sauce salmis peut être épaissie avec un peu de foie gras mélangé à la sauce au lieu du beurre manié).

Dresser.

Liste des meilleurs accords : Vin / Salmis de pintade

"Avec salmi de pintade, nous vous conseillons un vin rouge sec assez puissant évolué, agréable et très légèrement boisé, au nez évolué et à la bouche aux tanins rustiques"

Accord parfait: Saint chinian - rouge assez puissant,

Accord quasi-parfait: Côtes du ventoux - rouge assez puissant,

Excellent accord: Côtes de bergerac - rouge assez puissant,

Très bon accord: Cabardès - rouge assez puissant,

Bon accord: Saint mont - rouge assez puissant, 

Vous n'êtes pas fan de Rouge? Pas de soucis ! Salmi de pintade et vin Blanc peuvent également s'accorder à merveille.

1. Accord parfait: Mâcon blanc - blanc sec assez puissant et rond. Le Mâcon blanc est un vin à la robe jaune dorée et au nez d'agrumes.

2. Accord quasi-parfait: Santenay - blanc sec assez puissant et rond. Les vins blancs de Santenay offrent un nez doté d'arômes de noisettes.

3. Excellent accord: Mercurey - blanc sec assez puissant et rond. Les vins blancs de Mercurey développent au nez des arômes de fleurs blanches.

4. Très bon accord: Côtes du rhône villages  - blanc sec assez puissant et rond. Les vins blancs des Côtes du Rhône Villages ont un nez ouvert, fin, floral.

5. Bon accord: Premières côtes de bordeaux - blanc sec assez puissant et rond. Les vins blancs des Premières Côtes de Bordeaux ont un nez ouvert et fin.

                                                                                                                                                                         Source:  la Feuille de Vigne 

31/07/2017

Bœuf Bourguignon.

  

Ingrédients :/ pour 6 personnes

1,5 kg de bœuf pour bourguignon, 200 g de lardons, 60 g de beurre, 10 petits oignons, 2 carottes, 2 gousses d'ail, 60 g de farine (4 cuillère à soupe), 2 grands verres de vin rouge (50 cl) Bourgogne (évidemment), 2 grands verres de bouillon de viande (2 cubes de bouillon de bœuf pour 50 cl = 1/2 de litre d'eau), 250 g de champignons, 1 bouquet garni, sel, poivre.

Préparation:

Tailler le bœuf en cubes de 3 à 4 cm de côte. Peler les oignons sans les écorcher. Peler et couper les carottes en rondelles pas trop fines (2mm au minimum). Peler l'ail et enlever le germe. Dans la même cocotte, faire revenir les morceaux de viande à feu vif. Ajouter les carottes, et faire revenir encore 5 mn. Lorsque la viande est bien dorée, saupoudrer de farine (60g) et laisser roussir en remuant toujours. Verser le bouillon (que vous aurez préparé en faisant fondre les 2 cubes de bouillon de viande dans 50 cl d'eau bouillante). Bien gratter les sucs. Remettre les lardons et les oignons dans la cocotte. Verser le vin rouge. Saler, poivrer et ajouter le bouquet garni et les gousses d'ail écrasées. Porter à ébullition. Couvrir et laisser mijoter doucement pendant 3 heures (petits bouillons).

Pour finir: Au bout de ce temps, ajouter les champignons émincés, et mettre à cuire encore une demi-heure. Retirer le bouquet garni et verser dans un plat Servir avec des pâtes (tagliatelles par exemple), ou des pommes de terre vapeur (la sauce doit être liée, mais non épaisse. Sinon, rajouter un peu d'eau). 

Quel vin boire avec un boeuf bourguignon?

Avec un Boeuf Bourguignon, l'important est de proposer des vins juteux, dans le sens où la persistance permette de se caler sur celle du mets. Si les pommes de terre apportent une certaine douceur, la cuisson lente et à basse température du plat, et de la sauce au vin apporte une certaine force et longueur. Mieux vaut alors privilégier des vins présentant des trames acides

manifestes. Le tanin n'est pas un problème si ceux-ci permettent justement au jus de parfaitement couler en persistance.

Idéalement:

Vin rouge moyennement concentré, de bonne ossature, mais révélant surtout une finale fraîche, profitant d'une bonne trame acide, et de fins tanins. La persistance offre un accord remarquable avec le Bourguignon. Plus le Bourguignon sera concentré,

plus le vin devra suivre la tendance, par exemple un premier cru voire un grand cru dans ce cas. Appellation communale de Bourgogne: Fixin, Marsannay, Gevrey Chambertin, Morey St Denis, Chambolle Musigny, Nuits Saint Georges, Aloxe Corton, Beaune, Pommard, Volnay, Santenay, Rully, Mercurey, Givry.

Alternatives:

Elles sont nombreuses. Vin rouge plus concentré, à la texture dense, et davantage capiteux. Sudiste bien souvent. L'alcool ayant tendance à apporter plus de relief à un mets très finement sucré, notamment dans le cas de cuissons lentes au vin. Néanmoins là encore, la persistance devra se révéler assez intense afin d'accompagner le mets. Rhône Sud: Gigondas, Vacqueyras,

Cairanne, Châteauneuf du Pape, Lirac, Vinsobres. Rhône Nord: Côte Rôtie, Cornas, Hermitage, St Joseph. Languedoc-Roussillon: St Chinian, Corbières, Minervois, Côtes du Roussillon-Villages, Vins de Corse: Ajaccio, Patrimonio, Sartène, Loire: Saumur, Chinon, Coteaux d'Ancenis, Coteaux du Loir...Sud-Ouest: Gaillac, Fronton, Marcillac, Bordeaux: Bordeaux supérieur, Alsace: Pinot noir.

                                                                                                                                                                               Source Emmanuel Delmas

30/07/2017

Blanquette de veau à l'ancienne

 

Ingrédients:

1 kg d'épaule ou de sauté de veau,,400 g de champignons de Paris, 2 carottes, 3 blancs de poireau,1 branche de céleri, 1 citron, 1 oignon, 1 échalote, 1 gousse d'ai,l 2 jaunes d'oeuf, 50 g de farine, 70 g de beurre, 3 c. à soupe de crème fraîche allégée à 5% de MG,

4 c à soupe de vin blanc sec, 1 bouquet garni (persil, thym, laurier), 4 clous de girofle, 4 brins de persil plat, sel et poivre.

·

Préparation:

ÉTAPE 1: Pelez les carottes, l'ail, l'échalote et l'oignon. Piquez l'oignon avec les clous de girofle et coupez-le en 4. Coupez l'échalote en deux et hachez l'ail. Tranchez les carottes, le céleri et les blancs de poireau en rondelles. Nettoyez et émincez les

champignons grossièrement. Tranchez la viande en morceaux d'environ 70 g.

ÉTAPE 2: Dans une cocotte, une marmite ou un faitout, portez à ébullition 2 l d'eau, puis plongez-y les morceaux de viande

pendant maximum 1 min pour les blanchir (les débarrasser de leurs impuretés et de leur amidon). Videz alors le contenu de la cocotte dans une passoire afin de jeter l'eau de cuisson tout en récupérant les morceaux de veau. Passez la viande sous l'eau froide, égouttez-la, puis remettez-la dans le fond de la cocotte.

ÉTAPE 3: Ensuite, ajoutez l'oignon, l'échalote, l'ail, le poireau, le céleri, les carottes et bouquet garni. Salez et poivrez. Mouillez avec le vin puis ajoutez de l'eau de façon à immerger la viande et les légumes. Couvrez, portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez mijoter environ 1h30 à petits frémissements.

ÉTAPE 4: Pendant la cuisson de la viande, faites revenir dans une poêle les champignons (environ 10 min à feu moyen), avec 20 g de beurre et les 3/4 du jus du citron. Puis préparez un roux blond: dans une casserole, faites fondre le reste de beurre, saupoudrez-le avec la farine, mélangez vivement le tout au fouet jusqu'à ce que le beurre ait été entièrement absorbé et que le tout brunisse légèrement, puis stoppez la cuisson et laissez refroidir. Une fois que la viande est cuite, versez le contenu de la

cocotte dans une fine passoire de façon à filtrer le bouillon de cuisson dans un saladier. Rallumez le feu sous la casserole contenant le roux, versez le bouillon en plusieurs fois et fouettez en permanence pour y délayer le roux, faire épaissir la sauce et la porter à ébullition.

ÉTAPE 5: Pour finir, remettez la viande et les légumes (sans les aromates) dans la cocotte, ajoutez les champignons poêlés, mélangez le tout à la sauce et réchauffez pendant 10 à 15 min. Au moment de servir, mélangez la crème et les jaunes d'oeuf, puis incorporez ce mélange à la sauce, en mélangeant sans arrêt pour ne pas laisser bouillir. Parfumez avec le reste du jus de citron, puis disposez dans un plat creux et décorez avec les brins de persil. 

Quel vin boire avec une blanquette de veau?

AVEC LA BLANQUETTE DE VEAU LE VIN ROUGE EST À BANNIR !

Bien souvent, la blanquette est servie avec un vin rouge. Une catastrophe ! L’erreur, ici, est de penser que l’accord doit se faire avec la viande. C’est en fait la sauce qui détermine le choix du vin. Cette sauce est réalisée sur la base d’un roux blond, allongé en fin de cuisson avec de la crème fraîche. Les protéines du lait ne font pas bon ménage avec la texture tannique du vin rouge et imposent donc un vin blanc, lequel se marie très bien avec la viande blanche.

Ce principe fondamental rappelé, il vous faut maintenant choisir le vin blanc. Ce dernier doit être doté d’un bon support acide, capable d’amener un contraste avec la texture onctueuse de la sauce. Optez pour des vins issus de cépages peu exubérants. Le chardonnay, la marsanne et le pinot gris sont les meilleurs compagnons de table de la blanquette de veau.

LA BLANQUETTE DE VEAU SE MARIE AVEC LE CHARDONNAY, LA MARSANNE ET LE PINOT GRIS:

Pour le chardonnay, partez en Bourgogne. Je vous suggère le superbe Grand cru corton-charlemagne 2006 du domaine Rapet Père et Fils. Cristallin et épuré comme peuvent l’être les vins de ce terroir, le 2006, par son acidité faible et son bel équilibre, flatte la chair du veau délicatement nappée de sa sauce onctueuse. Du côté des premiers crus bourguignons, laissez-vous tenter par un meursault Poruzots 2009 du domaine François et Antoine Jobard. Leurs 2009 sont fantastiques. Le terroir des Poruzots affirme un gras et une rondeur qui le rendent accessible dès maintenant et font merveille sur le plat. Dans les villages, je vous conseille un meursault 2010 du domaine Ballot Millot et Fils. Dans un registre classique et très séduisant, finement beurré, ce blanc accompagne avec grâce l’onctuosité du mets. Et la belle acidité du millésime 2010 lui donne un joli répondant en finale.

Quittons la Bourgogne et partons dans la vallée du Rhône septentrionale à la rencontre de la marsanne. Orientez-vous d’emblée vers un vin à la fois ample et doté d’une belle énergie. Le saint-joseph blanc Le Lombard 2010 du domaine Yves Cuilleron en est une parfaite illustration. Né sur le terroir de Chavanay, il présente une belle maturité et une jolie patine due à un élevage soigné. La magie opère avec la blanquette de veau. Enfin direction l’Alsace et le pinot gris. Ce cépage doit présenter son gras habituel et surtout une absence totale de sucres résiduels. Un accord parfait avec la blanquette est à ce prix. Pour comprendre, goûtez au pinot gris Zellberg 2008 du domaine Ostertag. Fermenté sous bois, il présente la fraîcheur et la tension minérale capable de

réveiller le plat en fin de bouche. Un pur régal !   

                                                                                         Source: Olivier Poussier, Revue du Vin de France 

29/07/2017

Choucroute traditionnelle

 

Ingrédients pour 4 personnes

1 kg de choucroute crue, 350 g d'échine de porc, 200 g de poitrine de porc fraîche,

100 g de lard fumé, 8 saucisses de Strasbourg, 1 Saucisson fumé, couenne de lard fumé,

0.5 bouteille de Vins d'Alsace, 2 oignons piqués d'un clou de girofle, 2 carottes,

6 genièvres, 8 pommes de terre, 1 bouquet garni, 1 bouillon cube. 

Préparation

Garnir le fond de la casserole de couennes de lard fumé.

Mettre la choucroute, les baies de genièvre, les oignons, les herbes et les carottes en bâtonnets épais.

Assaisonner et mélanger sans déplacer les couennes.

Mettre ensuite l'échine et la poitrine de porc.

Mouiller avec le vin et compléter à hauteur avec le bouillon.

Recouvrir d'un couvercle et cuire doucement sur feu moyen.

Après 1 h de cuisson, retirer l'échine et la poitrine, et laisser sur le feu pendant 1 h supplémentaire.

Cuire les pommes de terre à la vapeur.

Pocher les saucisses et le saucisson à l'eau chaude.

Remettre 15 min avant la fin de la cuisson, l'échine, la poitrine et mettre le lard fumé.

Retirer les herbes et les carottes avant de servir.

Couper la viande en tranches et accompagné de la choucroute, des saucisses, du saucisson et du lard, sans oublier les

pommes de terre..

CONSEIL DU SOMMELIER

Accord régional de rigueur ici: la choucroute d'Alsace appelle les blancs locaux, des vins bien secs, évitez les "faux amis" proposant un taux de sucres résiduels élevé: pas toujours indiqué sur l'étiquette des vins alsaciens et bien frais, à base de riesling, de pinot blanc ou de sylvaner de préférence. L'accord joue alors sur l'harmonie entre l'acidité du chou et celle du vin et vient s'opposer au gras des viandes. Dans le même esprit tonique, on pourra sortir du giron alsacien pour aller vers la Moselle voisine, vers la Loire et ses blancs alertes issus de chenin (jasnières, anjou...) ou de sauvignon (sancerre, touraine...), ou encore vers un vin de Savoie né de jacquère.

 

28/07/2017

Le Cassoulet de Castelnaudary

 

 

Le Cassoulet de Castelnaudary a une origine très ancienne, et sa recette d'origine familiale, paysanne et populaire s'est stabilisée au fil du temps pour devenir ce grand mets qui fait la gloire de Castelnaudary et dont la réputation s'étend tous les jours davantage.

 

Recette pour 4 personnes

Ingrédients: 

350 à 400 g de haricots secs de type lingot (du lauragais de préférence),

2 cuisses de canard ou d'oie confites, coupées en deux,

4 morceaux de 80g de saucisse pur porc dite "de Toulouse".

4 morceaux de 50g de viande de porc pris dans le jarret, l'épaule ou la poitrine,

250 g de couenne de porc dont la moitié sera utilisée après cuisson pour le montage du cassoulet,

Un peu de lard salé,

1 carcasse de volaille ou quelques os de porc,

Des oignons et des carottes,

La recette:

La veille : Faire tremper les haricots secs une nuit dans l'eau froide.

Le lendemain : Vider cette eau, mettre les haricots dans une casserole avec trois litres d'eau froide et porter à

ébullition pendant 5 minutes. Eteindre le feu, vider l’eau et réserver les haricots. 

Procéder à la préparation du bouillon avec à nouveau 3 litres d'eau (non calcaire et de Castelnaudary si possible), les couennes coupées en larges lanières, une carcasse de volaille si on l'a ou quelques os de porc et, selon votre goût, un peu d'oignons et de

carottes. Saler et poivrer (généreusement). Cuire ce bouillon pendant une heure. Puis filtrer le bouillon et récupérer les couennes. Dans ce bouillon, filtré mettre les haricots à cuire jusqu'à ce que ceux-ci soient souples mais restent bien entiers. Pour cela il faut environ une heure d'ébullition. Pendant la cuisson des haricots, Préparation des viandes:: Dans une grande poêle sauteuse, faire dégraisser les morceaux de confit à feu doux puis les réserver. Dans la graisse restante, faire rissoler les saucisses de Toulouse puis les réserver. Faire rissoler les morceaux de porc qui doivent être bien dorés et les réserver avec les autres viandes.Egoutter les haricots et conserver le bouillon au chaud. Ajouter aux haricots quelques gousses d'ail et le double en poids de lard salé broyés ensemble.

Montage du Cassoulet: Pour cela on utilisera le plat creux en terre cuite qui s'appelait "cassolo" (aujourd'hui "la cassole") et qui a

donné son nom au cassoulet, ou à défaut un plat assez creux en terre cuite allant au four. Tapisser le fond de la cassole avec des morceaux de couenne, ajouter environ un tiers des haricots disposer les viandes et par dessus verser le reste des haricots Disposer les saucisses en les enfonçant dans les haricots, le dessus des saucisses devant rester apparent. Compléter la cassole en versant le bouillon chaud qui doit juste couvrir les haricots, poivrer au moulin en surface et ajouter une cuillère à soupe de la graisse de canard ayant servi à rissoler les viandes.

Cuisson: Mettre au four à 150°/160° (Thermostat 5 ou 6) et laisser cuire deux à trois heures.Pendant la cuisson il se formera sur le dessus de la cassole une croûte marron dorée qu'il faudra enfoncer à plusieurs reprises (les anciens disaient 7 fois). Quand le dessus des haricots commence à sécher, on ajoutera quelques cuillères de bouillon.

 Si vous préparez ce cassoulet la veille, il devra être réchauffé au four à 150° pendant une heure et demie avant de le servir. Ne pas oublier de rajouter un peu de bouillon ou à défaut, quelques cuillerées d'eau. 

Très important!! Le cassoulet se sert bouillonnant dans sa cassole. Servez-le délicatement sans le remuer,il n’en sera que

meilleur et n’hésitez pas à en reprendre, c’est un plat qui vous emportera au paradis de la gastronomie populaire !!

Accords régionaux plat / Vin: Il n'est pas rare que les plats régionaux s'accordent avec des vins produits sur des zones géographiques proches ou identiques. Pour accorder le cassoulet de castelnaudary au confit de canard avec un vin de la même région, nous vous conseillons un vin rouge sec plutôt « jeune » du vignoble du Sud-ouest comme un bon Gaillac rouge, un Irouléguy rouge, un Fronton rouge, un Buzet rouge ou encore un Bergerac rouge.

Liste des meilleurs accords plat / Vin: Après les accords régionaux, voici une sélection des meilleurs vins français pouvant s'accorder avec le cassoulet de castelnaudary au confit de canard. Il se marie parfaitement avec du vin rouge sec plutôt « jeune » comme un bon Languedoc Sommières, un Saint-Chinian Roquebrun, un Collioure rouge, un Fitou ou encore un Côtes du Roussillon Villages. 

                                                                                                                         Source: Grande Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary. 

27/07/2017

Le gratin de cardons à la moelle d’après Paul Bocuse

 

Pour cette merveille typiquement Lyonnaise, et pour environ 4 personnes, il vous faudra :

1kg à 1.5kg de cardon environ,

2 os à moelle,

Environ 1/2 litre d’eau,

1 grosse csoupe de farine débordante,

Environ 2 csoupes de beurre ou un mélange huile beurre, enfin ce que vous voudrez pour faire un roux,

Du râpé pour gratiner,

sel, poivre

Préférer 2 petits cardons, plus tendres, à un gros. 

Commencer par préparer le cardon. Les feuilles ne se mangent pas, seules les côtes et le coeur. Ca se prépare comme du céleri, en tirant les fils, petits bouts par petits bouts, un coup dessus, un coup dessous… Long, c’est long… Et quand il y a des branches creuses, on ne les met pas, on les jette.

Il y en a de très bons en bocaux, mais ne dites pas que c’est moi qui vous l’ai dit… Par ailleurs, dans les bocaux, on ne trouve que les branches, pas le coeur… Pas fous, les gars, les coeurs, ils se les gardent pour eux, c’est le meilleur! lol!

Bref, revenons à nos cardons. Mettre au fur et à mesure les morceaux de cardons à tremper dans de l’eau citronnée ou vinaigrée au vinaigre blanc (mon choix perso) Quant au coeur du cardon, c’est un peu comme une queue d’artichaut, il faut éliminer tout ce qui est fibreux autour pour révéler le coeur lisse et blanc qu’on coupera en rondelles très très fines. C’est le trésor du cardon…

Cuire les cardons à l’eau salée ou à la cocotte minute, comme vous voudrez. Bocuse dit de cuire dans moitié eau, moitié lait. Mais comme ça se sauve tout le temps, j’ai arrêté, et maintenant je fais simplement à l’eau. En général je fais à la cocotte minute, environ 40 minutes de cuisson. Bref, quand c’est cuit, la pointe d’un couteau s’enfonce facilement. Egoutter le cardon, beurrer le fond d’un plat à gratin, verser les cardons dans le plat, mettre le four à préchauffer à 180° (ou mode gratin chez moi qui ai cette possibilité sur mon four). Parsemer de râpé à volonté. Dans une petite casserole, mettre vos 2 os à moelle et couvrir avec de l’eau froide. Saler légèrement. Porter à ébullition. Cuire tranquillement à couvert environ 10 minutes. Comme j’avais

congelé mes os, je les ai mis directement sans décongélation, du coup j’ai dû cuire environ 20 minutes. Laisser refroidir un peu. Sortir les os, réserver leur eau de cuisson pour la sauce. Passer la lame d’un couteau tout autour de la moelle pour la décoller de l’os, pousser délicatement avec un doigt, la moelle doit sortir intacte. Couper la moelle en rondelles fines et les répartir à la surface du gratin.

Préparer la sauce. Dans une casserole, faire chauffer le beurre ou le mélange beurre/huile. Ajouter la très très grosse csoupe de farine, mélanger, comme pour un roux. D’ailleurs, c’est un roux blond que l’on va faire. Laisser colorer à peine. Personnellement, j’aime cette recette avec un roux légèrement plus caramélisé que ce que demande Bocuse. Mais pour cette fois, j’ai décidé de respecter sa couleur. Donc on attend que la couleur de la farine se modifie, elle prend d’abord une teinte beige rosé, puis jaunit légèrement. Voilà, c’est là. A partir de là, on procède comme pour une sauce blanche " également nommée béchamel " avec le jus de cuisson de la moelle. On verse petit à petit environ 1/2 litre de ce jus de cuisson en mélangeant bien pour éviter ou désagréger les grumeaux. On doit obtenir une sauce relativement liquide, surtout pas épaisse! Rectifier l’assaisonnement.

Verser sur les cardons et la moelle. Enfourner pour environ 45 minutes à 180°C (pour moi environ 35 minutes, mode gratin 210°)

Encore une pure merveille de la cuisine lyonnaise… On aime tous ça à la maison, même les gosses. Le cardon, c’est tellement plus fin que le céleri…

CONSEIL DU SOMMELIER

Un plat d'automne, très végétal, fibreux, caractérisé par l'amertume au même titre que l'artichaut ou l'endive, accompagné par une sauce consistante. Opter pour un vin blanc assez corsé mais d'acidité moyenne (alsace pinot blanc, bourgogne, mâcon, beaujolais, saint-véran) ou éventuellement un vin rouge (alsace pinot noir, bourgogne, beaujolais). 

26/07/2017

Volaille de Bresse au Vin Jaune et aux Morilles.

 

 

 

C'est au moment des fêtes de fin d'année que l'on trouve les plus belles volailles:

Les poulardes ou les poulets de Bresse au plumage blanc éclatant, crêtes rouges, pattes bleues: ces volailles d'exception ont donné naissance à l'un des plats les plus mythiques de la cuisine française, la volaille de Bresse au Vin Jaune et aux Morilles.

C'est un plat d'hiver gourmand, riche et parfumé, qui associe trois produits d'exception. 

Le Vin Jaune est un vin blanc de "grande garde" issu du cépage "savagnin", sec et capiteux, spécialité vinicole du Jura. Il a des arômes typiques de noix et de noisettes,

d'amandes, de pain grillé, de miel et d'épices. Il est un des composants majeurs de la gastronomie Franc-comtoise. Il est indispensable à la recette. J'ai déjà essayé avec d'autres bons vin blancs, mais on ne retrouve pas les arômes caractéristiques du Vin Jaune.

Les morilles sont des champignons qui accompagnent

parfaitement les viandes. Leur forme permet de bien retenir les sauces à base de crème. Il est cependant difficile de les trouver fraîches: il faudra donc les choisir soit déshydratées, soit surgelées. Les morilles déshydratées devront être trempées dans de l'eau tiède au moins 30 minutes. Pensez bien changer l'eau plusieurs fois, et bien rincer les champignons avant de les incorporer dans la sauce.

 

Poulet de Bresse au Vin Jaune et aux Morilles Pour 8 personnes :

1 poulet de Bresse coupé en 8 morceaux

25 cl de Vin Jaune

25 cl de bouillon de volaille (réalisé avec un cube)

35 cl de crème entière liquide

30 g de morilles déshydratées (ou 300 g de morilles surgelées)

1 noix de beurre

2 c. à soupe d'huile d'arachide (ou de tournesol)

sel, poivre. 

Si vous utilisez des morilles séchées, commencez par les tremper dans l'eau tiède. Vous changerez l'eau régulièrement.

Assaisonnez de sel et de poivre les morceaux de volaille. Dans une sauteuse, chauffez le mélange de beurre et d'huile. Faites-y colorer les morceaux de poulet sut toutes les faces. Vous pouvez procéder en plusieurs fois si votre cocotte est trop petite. Lorsque tous les morceaux sont bien colorés, ajoutez le Vin Jaune et déglacez la cocotte. Grattez bien le fond avec une spatule pour décoller les sucs. Ajoutez ensuite le bouillon. Couvrez et laissez mijoter à couvert 30 minutes. Retirez ensuite les morceaux de poulet de la cocotte. Ajoutez la crème et faites réduire jusqu'à épaississement de la sauce. Rectifiez l'assaisonnement si besoin. Ajoutez ensuite les morilles et remettez les morceaux de poulet. Faites encore mijoter une quinzaine de minutes: piquez pour vérifier la cuisson du poulet.

Servez avec un riz blanc ou un risotto nature.

 

Le bon accord mets-vins: il serait logique de continuer avec un vin d'Arbois ou du Jura. Mais d'autres possibilités vous sont

offertes. En blanc vous pouvez associer un Meursault, un Alsace pinot noir, un Chablis. En rouge, un Pauillac, un Mercurey ou un Châteauneuf du Pape.

                                                                                                                                                        Source : Dominique,  de vous à moi

25/07/2017

Coq au vin

 

Difficile de savoir d’où vient le coq au vin. Bourguignons et Auvergnats s’en disputent la paternité, talonnés de près par les Champenois et les Alsaciens. Les Franc-Comtois, eux, ont tranché, à Besançon, le coq au vin se cuisine au vin jaune. Ailleurs,

la recette reste la même, quelle que soit sa région d’origine. Placé dans une cocotte en fonte avec des carottes, des champignons, des oignons, de l’ail, des lardons et des herbes aromatiques, le coq ou, à défaut, le poulet, est arrosé de vin rouge avant de cuire à l’étouffée pendant plusieurs heures. On obtient ainsi un mets fondant, qui révèle toute sa finesse lorsqu’il est servi avec le vin ad-hoc.

Ingrédients:

1 kg de coq d'environ 3 kg coupé en morceaux

1 bouteille de vin rouge corsé

250 g de lardons

250 g de champignon de Paris

1 oignon émincé

2 carottes coupées en rondelles 

La veille: mettez le coq à mariner,  placez-le dans un grand saladier avec l'oignon et les carottes. Versez le vin, posez le bouquet garni et ajoutez les grains de poivres. Couvrez et laissez mariner une nuit au réfrigérateur. (ou toute la journée si c'est pour le soir). Le jour même : égouttez les morceaux de coq et les légumes, épongez-les bien avec du papier absorbant. Filtrez la marinade et réservez. Faites chauffez l'huile dans une cocotte, jetez-y les morceaux de coq et laissez-les bien dorer sur toutes les faces. Retirez-les de la cocotte une fois dorés, mettez les légumes à la place. Laissez-les revenir à feu doux 5 minutes.

Saupoudrez le tout de farine, remuez pour bien enrober les légumes. Remettez les morceaux de coq dans la cocotte, ajoutez les gousses d'ail écrasées. Faites chauffer le cognac, versez-le et flambez. Mouillez le tout avec le vin de la marinade, ajoutez le fond de veau, salez et poivrez. Portez à ébullition, puis couvrez et baissez le feu. Laissez mijoter 2 h 30 à feu doux. Emincez les champignons. Faites-les dorer dans une poêle avec les lardons pendant environ 5-10 minutes. Rajoutez-les dans la cocotte 15 minutes avant de servir. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Accord mets-vins: Avec un vin rouge corsé: Comme tous les plats cuisinés au vin, le coq au vin ne contient plus d’alcool lorsqu’il arrive à table. La raison ? L’évaporation. Après quelques minutes de cuisson, l’alcool présent dans le vin s’efface. Les arômes, eux restent. Attention au vin que vous utilisez pour préparer votre coq. Evitez de verser une bouteille bouchonnée

dans votre cocotte : on retrouverait le goût de bouchon après quelques bouchées. Mieux vaut ouvrir un vin de table monocépage, ou terminer une bouteille entamée. Une fois cuit, le coq au vin se distingue par son acidité. N’hésitez pas à le servir avec un vin tannique, comme un vin rouge de la Vallée du Rhône, qu’il s’agisse d’un Côtes du Rhône, d’un Lirac ou d’un Vacqueyras. A la fois ronds et fruités, ils équilibrent le côté acide du coq tout en rappelant la richesse de la sauce.

Les appellations idéales: Côtes du Rhône, Les tanins des rouges des Côtes du Rhône en font des vins structurés et équilibrés, qui peuvent se garder pendant plusieurs années. Préférez des vins jeunes pour accompagner le coq au vin : on retrouve alors des notes de fruits noirs et d’épices qui se marient très bien avec le plat. Lirac: Plus confidentielle que Châteauneuf-du-Pape, l’AOC Lirac partage pourtant le même terroir. Les vignerons y cultivent grenache, cinsault, syrah et mourvèdre dont ils tirent

des vins tanniques, qui équilibrent le côté acide des plats cuisinés au vin rouge comme le coq au vin. Vacqueyras : Le vignoble de Vacqueyras donne essentiellement des vins rouges. Derrière leur caractère prononcé, ces vins ensoleillés n’oublient pas d’être fins. Leurs notes de sous-bois rappellent les champignons présents dans le coq au vin, tandis que les arômes de fruits soulignent les saveurs de la sauce.

 Avec un vin rouge léger: Ferme et sèche, la viande de coq demande plusieurs heures de cuisson pour fondre en bouche. Si le

mariage avec des vins tanniques fonctionne très bien, on peut également imaginer une alliance avec des vins rouges plus frais, qui casseront le côté sec de la volaille. On peut alors se tourner du côté du Beaujolais et de la Bourgogne, en optant pour des appellations comme Saint-Amour, Rully ou Givry. Croquants et fruités, ils apportent un peu de jus au coq au vin. Seule ombre au

tableau, ce sont des vins acides, tout comme le plat. Il suffit d’ajouter quelques carottes supplémentaires dans la sauce pour apporter une note plus douce.

Les appellations idéales: Saint-Amour: Classés parmi les douze crus du Beaujolais, les rouges de Saint-Amour se composent exclusivement de gamay. A la fois épicés et fruités, ils rappellent les arômes du coq au vin, tout en injectant une dose de fraîcheur. Rully: Produits dans la Côte Chalonnaise, les vins de Rully sont moins connus que leurs voisins issus de la Côte de Nuits. Ils valent pourtant le détour: élaborés à partir de pinot noir, ils se révèlent souples et fruités. Givry: Le vignoble de Givry se situe à quelques encablures de Rully. Ici, on retrouve tous les arômes du pinot noir, des fruits noirs aux fruits rouges, en passant

par des notes de fumées. Optez pour des vins un peu évolués, pour éviter d’apporter trop d’acidité au plat.

Avec un vin blanc: Ce n’est pas parce que le coq au vin est cuit dans du vin rouge qu’il faut automatiquement renoncer à servir un vin blanc. Certaines bouteilles se marient très bien avec le plat, à condition de les choisir structurées. Tournez-vous vers un vin élevé en fût de chêne, comme un chardonnay du Languedoc. On peut également déboucher un grand blanc de Bourgogne pour les grandes occasions.

Les appellations idéales: Languedoc: Baignés par le soleil, les pieds de chardonnay utilisés pour élaborer les vins blancs de l’appellation Languedoc donnent des raisins gorgés d’alcool. Les vignerons obtiennent ainsi des blancs structurés, qui se marient très bien avec le coq au vin. Meursault Premier Cru: C’est l’option luxe de cette sélection. Vieillis en fût de chêne, les premiers crus de l’appellation Meursault sont à la fois fins et charpentés. Des vins blancs particulièrement élégants, qui font ressortir les saveurs du coq au vin. 

 

24/07/2017

Le gâteau au vin rouge

 

Vous connaissiez sûrement des desserts et spécialités sucrées à base de vin rouge: le vin chaud, les poires pochées ou encore toute préparation à base de vin doux (Banyuls et Maury en tête). Mais

on a là un véritable gâteau, dont la particularité est d'inclure du vin rouge sec (un pinot noir d'Alsace, de préférence). C'est en réalité un gâteau au chocolat,

avec une base de pâte à cake très classique (beurre, sucre, oeufs, farine, levure chimique), du cacao en poudre et du chocolat en tablette, de la cannelle

et de l'arôme de vanille, plus un verre de pinot noir.

 

 

Notre recette

125g de beurre

100g de sucre

3 oeufs

180g de farine

1/2 verre de pinot noir (ou autre vin rouge)  environ 5cl

une pincée de cannelle

une pincée de cacao

3 cuillères à café d'arôme vanille liquide

1/2 sachet de levure chimique

100g de chocolat à dessert

Mélangez au fouet le beurre ramolli et le sucre afin d'obtenir un mélange crémeux, puis ajoutez les oeufs un par un en

continuant à battre. Ajoutez ensuite la farine, et mélangez jusqu'à ce qu'elle soit complètement intégrée à la pâte. Versez le vin et l'arôme de vanille, ajoutez la cannelle, le cacao et la levure. Mélangez puis ajoutez le chocolat, coupé en copeaux fins. Faites cuire au four préchauffé à 180°C, dans un moule à cake beurré et fariné, pendant environ 1h20 (n'hésitez pas à vérifier la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau). Démoulez le gâteau et laissez le refroidir sur une grille, avant de déguster.

 

Verdict: C'est un dessert surprenant, très original, facile à faire et très bon, bien que ce soit plutôt un dessert d'hiver. La recette demande finalement très peu de vin, et il serait bon de la tester avec plus de vin (et donc plus de farine pour ne pas détremper la pâte). On aime tout particulièrement la jolie teinte rosée de la pâte quand on y verse le vin.

 

Accord mets-vins: La grande question qui se pose ensuite est celle de l'accord mets-vins idéal pour ce dessert. Une option classique et sans risque est de reprendre le vin utilisé dans la préparation du gâteau, mais un vin blanc sec d'Alsace se marie bien mieux avec ce gâteau: un Crémant d'Alsace, par exemple, apportera une touche de fraîcheur et de légèreté très agréable au palais.Pour un accord parfait, nous recommandons la cuvée "Ambre" du domaine Stentz-Buecher à Wettolsheim (68) : un blanc de noirs (pinot noir vinifié en blanc) tout à fait remarquable, qui allie la puissance et la rondeur avec une belle fraîcheur, des tanins très souples et des arômes de fruits exotiques.

                                                                                                                                             Source : Julie Créatrice de La Feuille de Vigne